Dessin Arnold Tilgmann


(voir aussi le coup de chaleur dans la rubrique santé).


Les traumatismes :

En cas de saignement, comprimez le point avec un doigt ou mieux un linge propre.

Si le chien ne se relève pas, surtout manipuler avec précaution en le tenant bien à l'horizontal pour éviter les mouvements de la colonne vertébrale (en le déplacant sur une planche par exemple).

Si un os est visible recouvrir là encore d'un linge propre pour éviter que des germes s'y déposent.

Pour les blessures au niveau de la gueule, bien nettoyer avec une serviette éponge le sang et la salive pour éviter l'étouffement.

Si après un choc, votre chien vous semble indemne, consulter tout de même un vétérinaire car les lésions peuvent être internes.







Piqûres d'insectes :

Attention les piqûres placées près de la gueule peuvent rapidement provoquer des difficultés respiratoires. D'une manière générale les piqûres peuvent des chocs allergiques et meiux vaut emmener son chien chez le vétérinaire qui lui administrera une substance anti inflammatoire. Essayez de retirer la dard avec une pince à épiler si vous le localisez puis désinfecter.



L'électrocution :

Emmener le chien chez le vétérinaire car en plus des brûlures locales, le chien peut devellopper un oedème pulmonaire.



Si votre chien avale un corps étranger :

Pas de panique s'il s'agit d'un petit objet (type bouton caillou) car il peut franchir facilement les intestins. Vous pouvez tout de même lui donner (afin d'aider le transit) des fibres type légumes verts et qui enroberont le corps étranger.

Si vous remarquez que votre chien semble souffrir, a le ventre gonflé, vomit, a de la fièvre ou ne défèque plus, il peut s'agir d'une occlusion intestinale, il est plus que necessaire et urgent de l'amener chez le vétérinaire.



Les intoxications :

Voici le "hit parade" des intoxications domestiques les plus fréquentes chez le chien :

-1- médicaments destinés aux propriétaires.
-2- pesticides raticides anti limaces.
-3- chocolat.
-4- antigel.
-5- automédication par le propriétaire (anti-inflammatoires type aspirine).
-6- animaux toxiques (chenilles crapauds).
-7- produits ménagers (détergents lessives javel).
-8- plantes toxiques *
-9- oignons.
-10- colliers antiparasitaires.


En cas d'intoxication un traitement immédiat est souvent indispensable pour sauver l'animal. D'abord essayer d'identifier le produit absorbé, puis appeler un centre anti poison ou votre vétérinaire qui vous dira le mieux à faire (comme par exemple s'il est possible d'administrer un antidote). 


 - CNITV Alfort      :    01.48.93.13.00.
 - CNITV Lyon       :    04.78.87.10.40.
 - CNITV Toulouse :    05.61.19.39.40.
 - CNITV Nantes    :    02.40.68.77.40.





Quand on ignore la nature du poison ne pas chercher à faire vomir ou boire le chien.




Quand le chien vient d'ingérer un produit toxique, sauf en cas de produit corrosif, vous pouvez lui donner un produit vomitif pour en empêcher l'absorption.

La mort aux rats cause des troubles de la coagulation visibles parfois au bout de 3 jours (hémorraies, difficultés respiratoires, pâleur des muqueuses, voir hématome cutané). Un traitement à la vitamine K est indispensable et le plus vite possible, parfois même une transfusion sanguine.

Certains produits comme la strychnine et le métaldéhyde provoquent des symptômes nerveux (anxitété, tremblements, spasmes musculaires, convulsions, voir le coma).

Evidemment direction le vétérinaire qui éliminera les toxiques de l'organisme en le mettant sous perfusion + un traitement anti-convulsion.

Les insecticides organochlorés et organophosphorés provoquent aussi des symptômes nerveux (agitations, convulsions, hébétude...) mais aussi des symptômes digestifs (diarrhée, salivation, vomissements) des symptômes respiratoires (cyanose des muqueuses) et symptômes oculaires (type larmoiement et pupilles en tête d'épingle). On traite les symptômes éventuels et on administre un antidote.

L'intoxication par l'antigel (éthylène glycol) est assez fréquente car le goût en est parrait-il sucré, comme les insecticides des symptômes digestifs, des symptômes nerveux (convulsions coma), des symptômes urinaires (urines absentes ou rares), symptômes respiratoires (difficultés à respirer). Il faut vite traiter avec un antidote car l'évolution se fait à court terme vers des problèmes rénaux graves.







*Aloès - Arum - Asparagus - Colchique - Cotoneaster - Croton - Datura - Dieffenbachia - Euphorbe - Ficus - Jacinthe - Laurier cerise - Laurier rose - Morelle noire - Muguet -Oignon - -Poinsettia - Pomme de terre - Pommier d'amour - Pyracantha - Ricin - Sanseveria - Syngonium - Tabac - Tulipe –Yucca-Ail -Agrumes - Avocat - Chou -Oignon - Echalote - Cacao sous forme de chocolat - Fèves - Haricots crus - Noyau des amandes - Noyau d'abricot - Pépins de pommes - Persil en grande quantité - Piment - Pommes de terre - Poireaux - Rhubarbe - Safran - Tomates vertes






Nos ancêtres
Nos photos noir et blanc
Collection
Photos anciennes