Alchimie de l'Empreinte de Cabal
Le chien est un compagnon fidèle mais son acquisition n'est pas un acte anodin, c'est un engagement que l'on prend vis à vis d'un être vivant pour une moyenne de douze à quinze ans, à raison de 365 jours par an, cet acte doit être donc mûrement réfléchi et bien préparé.

Pour faire votre choix, selon vos goûts et votre sensibilité, le bon sens sera votre meilleur conseiller. Cette charmante boule de poils un peu pataude deviendra dans quelques semaines un solide Saint Bernard de 70 ou 80 kilos ! Cette jolie peluche aux yeux bleus ne deviendra-t-il pas un Husky qui risque fort de se trouver à l'étroit entre les quatre murs de votre appartement ? Peut-être vaut-il mieux y réfléchir avant afin de ne pas créer de situations fâcheuses.
La situation familiale et professionnelle, la disponibilité, l'emploi du temps quotidien, les conditions de logement, le voisinage ; mais aussi les ressources financières ou la mobilité..., sont autant de critères qui doivent être pris en considération avant de partir à la recherche de votre futur compagnon.

*LEQUEL ? OU ?
Vous avez à votre disposition toute une palette de races à vous de vous informer sur le type de chien vous convenant le mieux, pour cela n'hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire ou vous pouvez vous adresser à la Société Centrale Canine qui a mis sur pied un site à l'intention du grand public, comportant une centaine de standards de race ainsi que des fiches de race. lorsque votre choix est fait sur la race vous pouvez vous adresser au club de la race concernée (site du Club du Bouledogue Francais).
Acheter directement à la "source" élevage amateur ou professionnel. Vous privilegirez un élevage de taille modeste à dimension humaine plus apte à vous présenter un chiot équilibré parce que vivant avec sa mère dans de bonnes conditions en contact régulier avec des êtres humains.
Préférer acheter un chien "avec pedigree". Le pedigree reste, malgré le possible risque de non confirmation, la meilleure garantie sur la sélection de la qualité du chien, ses aptitudes et son caractère.
Demander à voir les parents du chiot (au moins la mère).
La loi 99-5 du 6 janvier le dit :
La vente du chiot ne peut-être réalisée qu'à partir de l'age de 2 mois, le vendeur devra vous remettre :
-Un carnet de vaccination,
-un certificat de bonne santé délivré par un vétérinaire (obligatoire chez les particuliers),
-le volet de sa carte de tatouage ou d'immatriculation électronique,
-une attestation de cession (spécifiant l'usage que l'acheteur fera du chien : exposition, garde, compagnie, sachant que l'on peut exiger un chiot de qualité d'exposition pour la simple compagnie).
-le certificat de naissance (inscription provisoire au L.O.F.) ou le pédigrée définitif s'il s'agit d'un chien confirmé,
-de plus la loi du 6 janvier 1999 impose désormais aux éleveurs de fournir lors de la vente du chiot une fiche détaillée sur les caractéristiques de la race : caractère, éducation, entretien...


Mise en garde : attention il faut savoir que quand on achète un chiot sans voir ses parents et cela ou que se soit même chez des gens qui se disent éleveurs, ils peuvent venir de fermes d'élevage ou les femelles ne sont que des ventres et les chiots que de la marchandise transportée dans des camions par centaines.
Et penser en sauver un c'est faire prospérer un trafic et en condamner des 10aine d'autres.

La vérité sur les trafics d'animaux




Infos pour l'adoption d'un chien de race
Le pedigree est le certificat définitif d'inscription au Livre des Origines Françaises délivré par la Société Centrale Canine. Il permet, s'il est complet, de connaître les origines d'un chien sur 3 générations, qu'il provienne de France ou d'un pays reconnu par la F.C.I.

A la lecture d'un pedigree on trouve :
-le nom du chien,
-l'affixe de l'élevage dont il provient,
-la race,
-le sexe,
-robe, poids et taille pour les variétés raciales,
-la date de naissance,
-le numéro d'identification,
-le nom du producteur,
-le nom du propriétaire,
-le numéro d'inscription au L.O.F. : constitué du rang de naissance par race suivi de son rang de confirmation,
-et les renseignements concernant 14 de ses ascendants (7 paternels et 7 maternels).

Le pedigree fournit également des informations sur les titres, récompenses et qualificatifs que ces ascendants ont obtenus au cours de leur carrière.
Le pedigree permet donc de maitriser la sélection, en ce qui concerne la reproduction, afin d'éviter ou au contraire de provoquer des accouplements avec de la consanguinité par exemple (pas de consanguinité sans connaissance ou réflexion).
Le pedigree est le papier officiel qui est le seul à prouver l'appartenance d'un chien à une race. Si le chien n'a pas de pedigree mais ressemble à une race il sera appelé "de type".

On peut noter que dès qu'une race de chien se trouve à l'avant de la scène ce qui est le cas en ce moment pour le bouledogue français, des éleveurs peu scrupuleux font reproduire à tour de bras des chiens manquant de type ou pire avec des problèmes de santé, ces chiens sont vendus à des prix plus bas que le marché.

Donc méfiance ! Ils existent toujours des passionnés (de toutes races) qui sauront vous guider vers le bouledogue qui vous convient.


Les expositions
Petites explications des qualificatifs et classes en exposition.

Si vous possédez un chien L.O.F. vous devrez tout d'abord le faire confirmer à l'âge d'au moins douze mois (en ce qui concerne le Bouledogue Français) et peut-être prendrez vous goût aux expositions.

LES DIFFERENTS TYPES D'EXPOSITION :

-Les expositions nationales : elle peut accorder deux récompenses : le CACS* et le RCACS*.
Ces récompenses ne sont pas automatiques et le chien doit être de mérite exceptionnel, pour le CACS il doit être accordé au chien classé 1er excellent et pour le RCACS au chien classé 2ème excellent qui doit être de qualité équivalente au 1er.

*CACS : certificat d'aptitude de conformité au standard.
*RCACS : réserve de certificat d'aptitude de conformité au standard.


-Les expositions internationales : Plus importantes elles proposent en plus du CACS et du RCACS deux autres récompenses d'un niveau supérieur : le CACIB cette récompenses est réservée à un chien classé 1er excellent dans la classe Ouverte ou la classe Champion (voir les classes) et le RCACIB pour le second plus beau chien, ces récompenses ne sont pas automatiques et fonctionnent comme pour le CACS et le RCACS.

*CACIB : certificat d'aptitude au championnat international de beauté.
*RCACIB : réserve de certificat d'aptitude au championnat international de beauté.


-Les nationales d'élevage : cette exposition ne réunit que les chiens d'une même race elles sont organisés par le club de la race, les récompenses attribuées sont le CACS et le RCACS mais ces qualificatifs sont alors pris en compte pour l'attribution des cotations (voir les cotations) ces expositions sont importante pour la race.


-Les spéciales de race : elles ont lieu lors des expositions nationales ou internationales mais les qualificatifs sont également pris en compte pour l'attribution des cotations (voir les cotations).



LES CLASSES :

-la classe pupille : de 6 à 9 mois, cette classe ne donne pas droit à l'attribution d'un qualificatif, le juge donne juste une appréciation sur le chien: très prometteur, prometteur et assez prometteur. Il n'y a pas de classement.

-la classe jeune : de 9 à 18 mois, cette classe donne droit aux qualificatifs : "excellent", "très bon", "bon", "assez bon", "insuffisant" et à un classement.

-la classe intermédiaire : chien âgé de 12 mois (en national) et 15 mois (en international) cette classe donne droit à l'attribution du C.A.C.S. (en concurrence avec la classe ouverte) et du C.A.C.I.B. (en concurrence avec la classe champion), puis "excellent", "très Bon", "bon", "assez bon" et "insuffisant".

-la classe ouverte : chien âgé d'au moins 12 mois pour une nationale et 15 mois pour une internationale, elle donne droit à l'attribution du CACS et RCACS (nationale), CACIB et RCACIB (internationale) en concurrence avec la classe champion.

-la classe champion : réservée uniquement aux chiens déclarés champions nationaux des pays membres de la FCI et champions internationaux de la FCI(préciser la date d'homologation), cette classe ne donne pas droit à l'attribution du CACS mais à l'attribution du CACIB en concurrence avec la classe ouverte.

-la classe vétéran : pour les chiens âgés d'au moins 8 ans, cette classe ne donne pas droit à l'attribution du CACS ni du CACIB.

-la classe paire : pour 2 chiens de mêmes race et variété, sans distinction de sexe, appartenant au même propriétaire et déjà engagés dans une classe individuelle.

-la classe couple : pour 2 chiens de même race et même variété, de sexe opposé, appartenant au même propriétaire et déjà engagés en classe individuelle.

-la classe groupe : pour 3 chiens de mêmes race et variété sans distinction de sexe, appartenant au même propriétaire et déjà engagé dans une classe individuelle.

-la classe lot d'élevage : pour 5 chiens de mêmes race et variété, sans distinction de sexe, déjà engagés dans une classe individuelle, nés chez le producteur mais pouvant appartenir à des exposants différents. Cette classe peut être constituée au poteau.



LES QUALIFICATIFS :

En chiens de race, seul le qualificatif compte. Que le chien soit classé second ou huitième, s'il est classé excellent, c'est qu'il est bien proche du premier et que sa valeur est certes plus grande que celle du bon classé troisième. Les directives établies par la société centrale canine ont surtout pour but de donner à chaque qualificatif sa réelle valeur et surtout de revaloriser le qualificatif "très bon" souvent considéré par l'amateur comme inférieur, alors qu'en réalité ce qualificatif ne s'adresse qu'à un TRES BON CHIEN.
Le juge doit porter le jugement sur le chien au moment de la présentation sur le ring, sans tenir compte des succès passés et encore moins en anticipant sur l'avenir.


-EXCELLENT : ne doit être attribué qu'à un chien se rapprochant de très près du standard idéal de la race (présenté en parfaite condition) réalisant un ensemble harmonieux et équilibré ayant une brillante allure. La supériorité de ses qualités, vis à vis de la race, dominera ses petites imperfections, mais il possédera les caractéristiques de son sexe.

-TRES BON : ne sera attribué qu'à un chien parfaitement typé, équilibré dans ses proportions, en bonne condition physique. Il sera toléré quelques défauts véniels, mais non morphologiques. Ce qualificatif ne peut récompenser qu'un chien de qualité.

-BON : doit être attribué à un chien possédant les caractéristiques de la race, mais accusant des défauts, à condition que ceux ci ne soit pas rédhibitoires.

-ASSEZ BON : est à attribuer à un chien suffisamment typé sans qualités notoires ou pas en condition physique.


Infos pour l'adoption d'un chien de race
Les expositions permettent aux chiens en fonction des qualificatifs attribués d'accéder à des cotations qui cautionneront leur qualité. Ces cotations sont visibles sur le pédigrée.
Ici nous parlons du Bouledogue Français.

La nouvelle grille de cotation a été adapté par la commission d'élevage de la SCC le 14 décembre 2006 et approuvée par le comité de la SCC le 17 janvier 2007 elle entre donc en vigueur à partir de cette date.

-LA CONFIRMATION : 1 point, examen morphologique au cours duquel un expert-confirmateur vérifie que le chien est conforme au standard, afin que celui-ci puisse être définitivement inscrit au L.O.F., elle s'effectue lors d'une exposition ou lors d'une réunion amicale organisée par le club.

*Pour accéder aux cotations au-delà de la confirmation il faut avoir réussit son test de sociabilité (TAN : test d'aptitudes naturelles, qui porte désormais le nom de test d'aptitude à l'éducation sociale du chien).

-1ER CHOIX : 2 points, chien confirmé ayant obtenu le qualificatif "excellent" en classe ouverte, classe intermédiaire ou en classe champion. Avec un passage du TAN et recherche d'essoufflement excessif.

*Pour accéder aux cotations supérieures à 1er Choix, le pedigree ne doit comporter plus de cases vides.

-EXCELLENT : 3 points, sur sujet confirmé, le chien doit obtenir 3 "excellent" en classe ouverte, classe intermédiaire ou classe champion lors d'une exposition nationale d'élevage, spéciale de race, régionale d'élevage ou lors des championnats de France. Passage du TAN, recherche d'essoufflement excessif. Contrôle de la colonne vertébrale grâce à une radiographie.

-RECOMMANDE : 4 points, le chien doit être coté excellent et obtenir :
-soit 1 CACS ou RCACS en spéciale de race nationale d'élevage ou championnat de France + 3 CACS ou exposition. 
-soit 1 CACS ou RCACS en spéciale de race, nationale d'élevage  ou championnat de France + 3 "excellent" classés en spéciale de race, nationale d'élevage ou championnat de France sous trois juges différents. Passage de TAN et recherche d'essoufflement excessif. Radiographie de contrôle de la colonne vertébrale. Identification génétique. 

-REPRODUCTEUR ELITE B : 5 points, chien déjà coté excellent ayant produit en première génération 4 descendants mâles cotés au moins 3 points avec au moins deux lices différentes et 4 descendants femelles cotés au moins 3 points en au moins deux portées. Radiographie de contrôle de la colonne vertébrale et identification génétique.

-REPRODUCTEUR ELITE A : 6 points, même chose que pour le reproducteur élite A sauf que le sujet devra déjà être coté recommandé.


Nos ancêtres
Nos photos noir et blanc
Collection
Photos anciennes