Le Blog de l'Empreinte de Cabal
Bouillotte, Brassens, Bélénos, Boomerang et Buffalo de l'Empreinte de Cabal
Avant la naissance :
C'est connu chez l'être humain, l'embryon réagit déjà à certaines informations. Il paraissait logique que cela concerne d'autres espèces comme le chien. Des tests ont été effectué, on peut en conclure qu'un foetus de 45 jours réagit au contact par massage du ventre de sa mère. Dès ces premiers contacts on peut mesurer une diminution de réaction et donc une capacité d'adaptation et d'habituation. .
Caresser le ventre de la maman commence déjà le travail de sociabilisation du chiot. Pour la même raison, le stress vécu par la future maman aura des influences sur l'équilibre émotionnel des futurs bébés.

La période néonatale :
Elle se situe du 1er au 14ème jour en moyenne. Le chiot est complètement dépendant de sa mère. Le système nerveux n'est pas développé, le cortex cérébral inachevé voir inexistant et les organes des sens quasi infonctionnels (sauf le toucher et un peu l'odorat). Les muscles ne sont pas développés ce qui limite la possibilité des mouvements. La régulation de la température corporel est très faible et le thermostat interne est inefficace. Le chiot est sourd et aveugle. Les activités du chiot de cet âge se limite à dormir pour 90% du temps et à téter, la plus grande partie du sommeil est constitué de sommeil paradoxal, le chiot donc rêve beaucoup et cela s'accompagne souvent de petits bruits, de mouvements incessants (surtout au niveau de la tête), et de tremblements.
La maman les stimule en les léchant beaucoup, les chiots rampent alors vers les mamelles en général la portée est synchrone pour l'heure de la tétée, ils s'orientent vers la source de chaleur, la tête tourne de droite à gauche dès qu'elle entre en contact avec quelque chose le chiot s'oriente alors dans cette direction c'est ce qu'on appelle le réflexe facial. Dès que le petit entre en contact avec le pelage ou même notre main cela provoque chez lui le réflexe de fouissement, il fouille alors avec son nez pour trouver la mamelle, une fois en contact avec la tétine la succion est déclenchée c'est ce que l'on appelle le réflexe labial, les pattes avant pétrissent alors les mamelles de la maman pour stimuler la montée de lait, c'est sûrement aussi pour cela que les membres antérieurs sont toniques plus tôt que les membres inférieurs. Le chiot est incapable de déféquer et d'uriner seul c'est donc la maman qui le stimule en léchant le périnée, elle ingère tout cela pour garder une couche propre et qu'il n'y ait pas d'odeur. On retrouve la position que prend la chiot à cet époque pour éliminer comme position de soumission une fois adulte.

Rédigé par Pelisse L'Empreinte de Cabal | Commentaires (0)